Vendu - Immeuble mixte

Partager cette page


VENDU

 

Immeuble dédié à l'habitation et aux commerces en pied d'immeuble, à Vénissieux Place Léon Sublet 📍

 

Vente à un bailleur social 

 

TBC poursuit son ascension ! 

 

Les Lyonnais nous font confiance, c'est le made in Lyon 👍🏻 

 

Investir dans l’immobilier d’entreprise est un investissement stratégique qui séduit de plus en plus, quel que soit le capital de départ. Quelles sont les particularités de l’investissement en immobilier d’entreprise ? Quels sont les différents moyens de placement possibles afin d’investir dans des bureaux, entrepôts, locaux commerciaux… ?

Investir en Société Civile de Placement Immobilier (SCPI)

Ce véhicule d’investissement collectif non coté lève des fonds auprès de différents investisseurs pour composer un portefeuille qui regroupe exclusivement de biens immobiliers. La diversification des placements immobiliers permet de mutualiser les risques. Une SCPI doit être gérée par une Société de Gestion qui est agrée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Investir en SCPI c’est opter pour un placement à 100% en immobilier locatif d’entreprise (dans des actifs du type : commerces, bureaux, résidences hôtelières…) sur le long terme, avec une gestion déléguée et afin de toucher un revenu complémentaire régulier. Les revenus touchés par les épargnants sont issus des loyers des biens immobiliers, et sont ensuite redistribués en fonction de la répartition des parts entre les associés.

Les différents types de SCPI sont : les SCPI d’entreprise (les plus anciennes et les plus majoritaires sur le marché), les SCPI fiscales (pour soutenir certaines classes d’actifs du marché immobilier), et les SCPI de capitalisation (pour investir dans l’immobilier résidentiel mais sans redistribution de revenus).

Investir en Organisme de Placement Collectif Immobilier (OPCI)

L’OPCI est un véhicule de placement immobilier non coté, majoritairement composé d’actifs immobiliers (le reste étant des actifs financiers) et dont la gestion est confiée à une société de gestion de portefeuille qui est agrée par l’AMF. Ce fond ouvert à capital variable séduit les investisseurs par son accès flexible et liquide sur les marchés immobiliers.

Les investissements en OPCI se divisent généralement en deux catégorie distinctes : la Société à Prépondérance Immobilière à Capital Variable (SPPICAV) qui peut être composée sous forme de Société Anonyme (SA) ou de Société par Actions Simplifiées (SAS) ; ou bien en Fond de Placement Immobilier (FPI), qui est une copropriété sans personnalité morale. La composition particulière de l’OPCI permet que plusieurs actifs soient gérés dans un même fond.

Investir en OPCI est un placement immobilier indirect, en assurance-vie ou en bancaire (comptes-titres), tout en gardant de l’épargne disponible.

Investir en Société d’Investissement Immobilier Cotée (SIIC)

Au carrefour de la bourse et de l’immobilier, la SIIC est une société foncière, dont le principe de fonctionnement est proche de celui des SCPI, à la différence d’être cotée en bourse. Elle effectue des placements dans des actifs immobiliers pour le compte des actionnaires, et ce, par le biais d’un placement financier, puis elle loue les biens immobiliers acquis et enfin elle redistribue au minimum 85% des revenus issus des locations et 50% des plus-values réalisées sur l’investissement, sous forme de dividendes.

L’investissement en SIIC est un véhicule de placement immobilier avec des revenus stables et des rendements élevés. D’autant plus que la SIIC bénéficie d’un statut particulier, car elle n’est pas soumise à l’Impôt sur les Sociétés.

Vous savez désormais quelles sont les possibilités d’investissement dans l’immobilier d’entreprise. Lancez votre projet !